Téléchargement Gratuit ZoneTelechargement

..

Retrouver jeu pokemon sur android

Telecharger retrouver jeu pokemon sur android

Aide


Vous devez vous inscrire afin de télécharger
Veuillez créer un compte gratuitement sur Torrent9 pour accéder aux téléchargements illimités et au streaming !

Pokémon Go est un jeu vidéo mobile de type freemium fondé sur la localisation massivement multijoueur utilisant la réalité augmentée. Le projet est créé conjointement par The Pokémon Company et Niantic, responsable du jeu vidéo mobile en réalité augmentée Ingress. Le jeu est disponible depuis sur les plateformes iOS et Android. Tout comme dans la série de jeux vidéo, le but est de capturer des Pokémon.

Au lancement du jeu, celui-ci devient rapidement un phénomène de société. L'application, qui n'est pas encore téléchargeable officiellement dans tous les pays, dépasse localement ou mondialement le nombre de téléchargements de Twitter, Tinder, WhatsApp ou Snapchat, fait monter l'action de Nintendo de 93,2&#;% en une semaine à la bourse de Tokyo.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Pokémon Go est un jeu en réalité augmentée[2]. Le joueur dirige un avatar , dont il peut personnaliser l'apparence et la tenue à la création de son compte, sur une carte des environs utilisant la géolocalisation du joueur. Celui-ci doit ainsi se déplacer avec son téléphone pour se déplacer dans le jeu. Le joueur peut, sur son téléphone, observer à une certaine distance les environs, ce qui permet d'afficher les différents éléments du jeu à portée&#;: Pokémon, PokéStops et arènes. Il peut ainsi parcourir le monde, capturer des Pokémons ou encore combattre dans des «&#;arènes&#;»[3].

Actions,objets et gameplay[modifier | modifier le code]

Les Pokémons sont rencontrés lorsque le joueur se déplace, en cliquant dessus il peut les attraper à l'aide de Poké Balls, récupérées dans les PokéStops ou en gagnant des niveaux. Les Pokémons peuvent aussi être obtenus de deux autres façons, en faisant éclore des œufs de Pokémon ou en les échangeant à d’autre joueurs[4].

Les PokéStops fournissent au joueur un certain nombre d'objets aléatoirement&#;:

  • Des œufs, qui contiennent des Pokémons et écloront si le joueur parcourt une certaine distance (2,5, 7 ou 10&#;km selon l’œuf)&#;;
  • Des Poké Balls, indispensables à la capture des Pokémons&#;;
  • Des potions, qui permettent de régénérer les points de vie d’un Pokémon si ceux-ci n’ont pas atteint 0&#;;
  • Des rappels, qui permettent de régénérer la moitié ou l’entièreté des points de vie d’un Pokémon si ceux-ci ont atteint 0&#;;
  • Des baies, qui aident à la capture des Pokémons mais ne remplacent pas les Poké Balls[5].

Les arènes sont des lieux de combat, où les équipes du jeu s'affrontent, en utilisant les Pokémons qu’ils ont capturé au préalable, afin de couvrir le plus d'arènes possible à travers le monde[6].

Le joueur doit se trouver à proximité de ces Pokéstops et arènes pour pouvoir agir avec dans le jeu même s’il peut les voir depuis une certaine distance, contrairement au Pokémons qui apparaissent seulement lorsque le joueur peut interagir avec eux.

Le joueur dispose aussi d’un niveau, allant de 1 à 40, qui augmentera en gagnant des points d’expérience, en effectuant différentes actions telles que capturer des Pokémons ou faire éclore des œufs. Le nombre de points d’expérience nécessaires pour changer de niveau augmente de façon exponentielle au fil du temps, passant de 1&#; pour atteindre le niveau 2, à 5&#;millions pour passer du niveau 39 à 40[7].

La répartition des PokéStops et les arènes sont à des lieux précis et fixes sur la carte, principalement à des points d'intérêts dans le monde. Elles sont définies à partir d'une base de données issue du jeu Ingress, édité également par Niantic, et complété par les joueurs de ce dernier qui ont proposé, au fil des années, divers centres d'intérêts qui leur semblaient intéressants[8],[9].

Lors de la rencontre avec le joueur, chaque Pokémon se voit attribuer des points de combat, les CP (pour «&#;Combat Points&#;»), qui définissent sa puissance. Plus le joueur a un niveau élevé, plus il rencontrera des Pokémon avec un grand nombre de CP. Cependant, des créatures de faible niveau apparaîtront encore également[10].

Contrairement aux autres jeux de la licence, le joueur n'a pas à combattre les créatures qu'il rencontre. Lorsque le joueur appuie sur un Pokémon visible sur la carte, le jeu passe dans un mode où le joueur peut lancer des Poké Balls afin d'attraper la créature. Le joueur peut rater son tir ou le Pokémon s'échapper (et éventuellement fuir), nécessitant fréquemment plusieurs Poké Balls lors d'une rencontre. Une fois le Pokémon attrapé, le joueur en devient le propriétaire et se voit attribuer de la poussière d'étoiles et des bonbons. Ces deux objets permettent de rendre les créatures plus fortes, en augmentant leurs points de combat (CP). Les bonbons permettent également de faire évoluer le Pokémon, ou un autre de la même espèce. Le joueur peut également transférer le Pokémon au professeur afin de gagner un bonbon supplémentaire et faire de l'espace dans son sac. En effet, le joueur a un nombre limité de Pokémon dans son sac. Le but du jeu est de capturer chaque espèce de Pokémon existante, afin de remplir le Pokédex, encyclopédie recensant les créatures connues. Certains Pokémon ne sont cependant accessibles que via des événements spéciaux organisés par Niantic ou par évolution.

Équipes[modifier | modifier le code]

Il existe dans Pokémon Go trois équipes qui disposent chacune de leur spécialité&#;:

  • l’équipe Jaune - Intuition&#;;
  • l’équipe Bleu - Sagesse&#;;
  • l’équipe Rouge - Bravoure.

Le choix d'une équipe se fait à partir du niveau 5.

Chaque arène est défendue par une équipe, qui en a pris le contrôle en mettant un ou plusieurs Pokémon en défense. Le joueur peut alors affronter les membres des autres équipes dans les arènes afin de récupérer le contrôle de celles-ci ou défendre celles déjà protégées par son équipe en y ajoutant un de ses Pokémon. Il faut savoir qu'un joueur ne peut poser qu'un seul Pokémon par arène. On constate de nombreux incidents concernant des combats en arènes effectués par des bots. Ceux-ci combattent les Pokémons des équipes et laissent les arènes sans Pokemon après le combat. Niantic travaille actuellement pour trouver une mise à jour permettant de ne plus avoir ce problème.

Depuis , il est possible d'acheter dans la boutique de Pokémon go un «&#;Médaillon d'équipe&#;» contre 1&#;&#;poképièces, afin de changer d'équipe. Cet objet ne peut être acheté qu'une fois par an.

Pokémon Go Plus[modifier | modifier le code]

Pokémon Go Plus est un bracelet Bluetooth Low Energy qui peut être utilisé pour jouer à Pokémon Go[11]. Connecté par bluetooth à un téléphone avec Pokémon Go installé, le bracelet Pokémon Go Plus émet une vibration lorsque le joueur qui le porte est à proximité d'un Pokémon[11],[12]. Le joueur peut capturer le Pokémon en appuyant sur les boutons du bracelet, mais ne peut savoir ce qu'il a capturé avant de consulter l'application sur un téléphone mobile ou une tablette[12]. Ce bracelet permet également de faire tourner les Pokéstops, qu'ils soient en arène ou classiques.

Le bracelet, initialement prévu pour le lancement du jeu, est commercialisé à partir de , deux mois après la sortie du jeu sur mobile[13].

Développement[modifier | modifier le code]

Conception[modifier | modifier le code]

Le , Google s'associe avec The Pokémon Company pour réaliser un poisson d'avril, lors duquel des internautes pouvaient capturer des Pokémons dans le service de cartographie Google Maps[14],[15]. Le jeu est un engouement mais reste éphémère, dans le contexte du 1er avril. John Hanke, de la société Niantic qui travaille à ce moment-là sur le jeu Ingress, est intéressé par le concept[1].

Après avoir lancé sur smartphone l'application Pokémon TCG Online, The Pokémon Company et Nintendo lancent conjointement avec Niantic, ancienne filiale de Google responsable du jeu en réalité augmentée Ingress, Pokémon Go.

Le projet est dirigé par Tsunekazu Ishihara de The Pokémon Company, de la levée de fonds au développement. L'ancien dirigeant de Nintendo, Satoru Iwata, a également influé sur le choix du développement mobile de Nintendo quelques mois avant sa mort en . Avant même de rencontrer les équipes de Niantic Labs, Ishihara a apprécié leur jeu précédent, Ingress, et veut alors transposer le même concept à l'univers de Pokémon[15].

Lors du développement, Ishihara apporte une attention particulière pour que la franchise soit respectée, au niveau du gameplay notamment. Certains partenariats de Google en pour leur poisson d'avril sont réutilisés&#;: la société ayant fait les vidéos de présentation de la blague de Google est réinvestie[pas&#;clair] pour les vidéos de présentation du jeu[15].

Le jeu est dévoilé au public le [2].

Le , le jeu est disponible sur Apple Watch[16].

Version bêta[modifier | modifier le code]

Le , Niantic annonce qu'une version bêta sera lancée plus tard dans le mois. Cette version, initialement disponible qu'au Japon, permet aux joueurs d'aider les développeurs à affiner le jeu avant sa sortie officielle[17]. L'accès est toutefois restreint par un système d'invitation[18]. Le , la bêta est étendue à l'Australie et la Nouvelle-Zélande puis aux États-Unis le [19],[20]. Cette période de test prend fin le , moins d'une semaine avant la sortie du jeu, provoquant la suppression des profils joueurs accumulés sur l'environnement de test[21].

Lancement de la première génération de Pokémon[modifier | modifier le code]

Pokémon Go est lancé en Australie et en Nouvelle-Zélande le , puis aux États-Unis le [22]. Il est ensuite lancé en Allemagne le , le 14 au Royaume-Uni, le 15 au Portugal, en Espagne et en Italie, le 16 en Suisse, en Belgique et dans la plupart des autres pays européens, le 17 au Canada[23], le 22 au Japon[24], le 24 en France[25] puis le 25 à Hong Kong[26]. Le jeu sera dès lors distribués par les différentes plateformes de Google, Android et Apple.

En France, le lancement du jeu Pokémon GO est prévu initialement pour le , mais à la suite de l'attaque terroriste de Nice de la veille, la sortie de l'application est repoussée «&#;en signe de respect pour le peuple français en cette période de deuil national&#;»[27]. Dans le contexte tendu des attaques terroristes et de l'État d'urgence, une source policière explique au journal Le Monde que «&#;si un attroupement sauvage naît de l’apparition d’un Pokémon rare, il faudra que les agents de police à proximité évaluent les risques en termes de sécurité, et communiquent les éventuels besoins en renforts&#;»[28]. Par précaution, une des premières chasses Pokémon Go prévue dans les jardins du Luxembourg est interdite par le Sénat qui invoque le respect de la tranquillité des usagers, l'interdiction des opérations promotionnelles et l'entretien du jardin dont il a la charge[29], mais beaucoup de personnes étaient malgré tout présentes pour l'événement[30]. Le jeu sort finalement en France le dimanche , plus d'une semaine après l'attentat de Nice[25].

Au , le jeu est disponible dans 89&#;pays[31].

Lancement des générations suivantes et des mises à jour[modifier | modifier le code]

Dès , Niantic introduit la deuxième génération dans son jeu mobile. Cette initiative attire l'attention des joueurs à nouveau et il s'agit de l'une des mises à jour majeures de la franchise. Les joueurs ont ainsi pu capturer les fameux monstres de poche de la deuxième génération, incluant des Pokémon tels que Tyranocif.

La troisième génération est introduite en .

a vu notamment l’arrivée des combats de raids. Pour la première fois depuis la création du jeu, les joueurs peuvent désormais se réunir pour combattre un Pokémon de haut niveau dans le but de le mettre KO pour ensuite chacun le capturer. Cette innovation de Niantic a permis entre autres d’introduire les Pokémon légendaires dans le jeu (Combat de niveau 5). Depuis fin , les joueurs ont eu la chance d’affronter Lugia, Sulfura ou Entei par exemple. Depuis , les dresseurs se confrontent actuellement aux légendaires de la région Hoenn (Groudon, Kyogre et Rayquaza). Les fans de la franchise doivent se réunir autour de dix joueurs s'ils veulent avoir une chance de battre un combat de raid de niveau 5.

À l'occasion du premier anniversaire du jeu, le premier festival Pokemon Go est organisé au Grant Park de Chicago, en [32].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Le jeu reçoit à sa sortie des avis relativement favorables, bringdadabeer.com lui attribuant la note de 18/20 en vantant «&#;une carte illimitée, un contenu imposant et un concept détonnant&#;». Le site Gameblog quant à lui attribue au jeu la note de 8/10, évoquant «&#;une nouvelle manière d'interagir avec sa ville et une communauté bienveillante composée de personnes de tout âge&#;».

IGN note le jeu 7/10 et déclare «&#;qu'il est une expérience sociale fascinante&#;» et que «&#;les plus grosses faiblesses du jeu résident davantage dans les fonctionnalités qu'il n'a pas encore&#;», laissant sous-entendre de possibles évolutions au travers de futures mises à jour[37].

Quelque temps après la sortie du jeu, des joueurs se plaignent sur des forums américains de la difficulté «&#;absurde&#;» de monter de niveau passé le niveau Ils rapportent également que les Pokémon sont beaucoup plus durs à attraper passé ce niveau, poussant ainsi à l'achat de nombreuses «&#;Poké Balls&#;», ce qui conduit Ars Technica à sous-titrer que le jeu a été conçu pour faire dépenser leur argent aux joueurs[38].

Popularité[modifier | modifier le code]

Le jeu a rapidement été populaire à travers le monde. Dans certains pays où l'application n'était pas disponible, les joueurs utilisaient des moyens détournés pour y jouer. Au Canada, alors même que Pokémon Go n'est pas officiellement disponible, le jeu devient immédiatement populaire dès le début du mois de juillet[39],[40],[41],[42]&#;: les propriétaires de téléphones mobiles pouvaient installer gratuitement le jeu sur leur Android en téléchargeant l'application sur un site web[39], ou en se déconnectant du iTunes Store canadien pour se connecter au iTunes Store américain pour ceux utilisant un iPhone[43],[44]. Pokémon Go est officiellement lancé au Canada le 17 juillet [45].

À son lancement, le jeu a suscité un fort engouement, atteignant en quelques jours la même part d'utilisation que Twitter. Alors que le jeu n'est disponible officiellement qu'aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande et en Australie, Pokémon Go est installé sur 5,6&#;% des téléphones Android aux États-Unis en 48&#;h et dépasse le nombre d'installations globales de Tinder. De même, le nombre de recherches du terme «&#;Pokémon&#;» sur Google ont atteint un pic jamais atteint par la licence auparavant[46]. Le , selon des outils d'analyses d'utilisation, le jeu dépasse l'utilisation moyenne des plus grands réseaux sociaux, dont WhatsApp, Snapchat et Tinder[47]. Aux États-Unis, l'application a été téléchargée 65&#;millions de fois, soit plus que Twitter et est utilisée plus longtemps que Facebook, Tinder, Snapchat et WhatsApp[48].

La recherche du jeu sur Internet est aussi très populaire. Le , YouPorn félicite Nintendo America car «&#;Pokémon GO est officiellement plus populaire que le porno[note 2]&#;!&#;»[49]. Sur Wikipédia en anglais, le nombre de vues de la page de l'article «&#;Pokémon Go&#;» a été multiplié par , la page est passée de 7&#;&#;vues le à &#; le [50].

Le 2 août , la barre des &#;millions de téléchargements a été franchie selon App Annie, spécialiste du suivi des apps, qui estime que Pokémon Go rapporte plus de 10&#;millions de dollars par jour[51].

À la suite de plusieurs attentats sur son sol et à la crainte d'une baisse de la fréquentation touristique, la Thaïlande considère le phénomène Pokémon Go comme une occasion pour restaurer la confiance des touristes. Dans cette optique, le ministère du tourisme veut travailler avec les développeurs du jeu pour permettre l'installation de Pokéstops et d'arènes dans des lieux touristiques sécurisés[52].

Le 10 août , le Livre Guinness des records annonce que le jeu a battu le record du nombre de téléchargements en un mois pour un jeu sur mobile avec &#;millions de téléchargements, a battu le record de revenu généré en un mois par un jeu sur mobile avec ,5&#;millions de dollars de revenus, a été le jeu sur mobile le plus téléchargé simultanément dans 70&#;pays, a été le jeu sur mobile ayant généré le plus de revenus simultanément dans 55&#;pays et a été le jeu sur mobile ayant atteint le plus rapidement les &#;millions de dollars de revenus, lesquels ont été générés en seulement 20&#;jours[53].

Fin août, dans le cadre de sa campagne présidentielle de porte-à-porte[54], l'ancien président Nicolas Sarkozy lance l'application Knockin, rapidement surnommée le "Pokémon Go des sarkozystes"[55], en référence au principe de géolocalisation des militants et des personnes à rencontrer.

Le 7 septembre , soit tout juste deux mois après son lancement, le développeur du jeu, Niantic Labs, annonce que le jeu a été téléchargé &#;millions de fois dans le monde[56] et qu'il est disponible dans plus de &#;pays[57].

Le 27 février , le développeur du jeu, Niantic Labs, annonce que le jeu a été téléchargé &#;millions de fois dans le monde[58].

Après avoir démarré très subitement avec un pic de 28,5&#;millions d'utilisateurs quotidiens en juillet , l'application perd ensuite régulièrement en popularité, passant sous la barre des 10&#;millions en septembre, puis sous la barre des 5&#;millions en octobre[59].

Un réseau social mêlant virtuel et réel[modifier | modifier le code]

Pokémon go est un des premiers jeux grands public à utiliser la réalité augmentée. Cette nouvelle façon d’allier géolocalisation et cette technologie ont bénéficié au succès du jeu.

Selon une étude, Pokémon Go aurait connu un effet de masse dès sa sortie pour plusieurs raisons, la plupart des joueurs ayant débuté car leurs proches y jouaient aussi ou tout simplement car le jeu leur permettait de sortir. D’autre part la raison pour laquelle ils continuaient à jouer serait pour progresser dans le jeu lui-même et celles qui les pousseraient à arrêter seraient leur situation personnelle et les problèmes de jouabilité du jeu[60].Très vite le jeu permet à un grand nombre de joueurs de se rencontrer dans le monde réel et d’échanger des Pokémons, de combattre ensemble ou tout simplement de passer du temps ensemble.

A sa sortie et depuis, Pokémon Go ne propose aucun moyen de discussion à ses joueurs. Des applications tels que Gochat ou RazerGo permettent de laisser un message aux joueurs qui se situent dans les environs du destinataire[61].

En cela Pokémon Go constitue un réel réseau social et un pont entre le jeu virtuel et le monde réel.

Pokémon Go prolonge l’expérience des jeux originaux, en offrant au joueur ce qui se rapproche le plus d’une vraie chasse aux petits monstres, augmentant de ce fait l’immersion dans le jeu. Des exemples de cette immersion existent à l’instar de Tom Currie, parti chasser les Pokémons à temps plein durant 2&#;mois et déclarant «&#;Je voulais vivre une aventure. Je travaille depuis six ans et cherchais désespérément une pause. Pokémon m’a donné la chance de vivre ce rêve.&#;»[62]

Type de public ciblé[modifier | modifier le code]

Selon une étude SurveyMonkey, aux États-Unis, le joueur type serait «&#;une jeune femme blanche de 25&#;ans, diplômée et qui gagnerait près de 90&#;&#;dollars par an&#;». D'après l'étude, 63&#;% des personnes jouant au jeu sont des joueuses48.

Communication sur le jeu[modifier | modifier le code]

La communication de Niantic est minimaliste avant la sortie du jeu la société préférant garder le projet secret le plus de temps possible[63].

C’est seulement après 1&#;an de développement que la société lance un premier teaser vu plus de 46&#;millions de fois sur YouTube en mais n’offrant aux joueurs aucune image du jeu[64].

Quelques semaines avant sa sortie Niantic fait une apparition à l’E3 et montre pour la première fois des images du jeu au monde entier sans pour autant dévoiler de sortie officielle de l’application[65].

Depuis la sortie du jeu Niantic communique plus régulièrement avec les joueurs à travers notamment le site internet du jeu où tout simplement via l’application, les tenants informés des événements et des mises à jour[66].

Impact financier et économique[modifier | modifier le code]

Poids dans l'industrie mobile[modifier | modifier le code]

Selon un rapport publié peu après la sortie du jeu par Slice Intelligence, une firme spécialisée dans l’analyse de données digitales, à elle seule l’application générerait environ 28% des revenus de toute l’industrie mobile[67].

Modèle économique[modifier | modifier le code]

Il est fondé sur deux principales sources de revenus.

Free-to-play[modifier | modifier le code]

Si de nombreux joueurs se contentent de jouer gratuitement à l'application, une petite partie d'entre eux (5&#;% en moyenne dans le cas d'applications similaires) achètent des objets virtuels qui permettent une progression plus aisée dans les niveaux de jeu. Dans ce cas, la moyenne des dépenses constatées approche les 10&#;$ par mois30.

Partenariats avec d’autres entreprises[modifier | modifier le code]

À son lancement au Japon, McDonald’s s’associe avec Niantic, ce partenariat aurait généré plus de &#;millions de Dollar[68].

L'entreprise explique également que son modèle économique va s'appuyer sur les lieux sponsorisés&#;: des boutiques pourront payer pour héberger des lieux d'intérêt dans le jeu (présence de Pokémon ou autre), ce qui leur permettra d'accroître leur trafic piétonnier31.

Nintendo[modifier | modifier le code]

Lors de l'annonce de l'application, Serkan Toto, analyste spécialiste du marché mobile japonais, pense que «&#;Nintendo envoie un message politique fort avec ce titre et ouvre la licence Pokémon à une base d'utilisateurs bien plus grande&#;»[2].

Alors que Nintendo ne possède que 32&#;% du capital de la franchise Pokémon et qu'une part dans la levée de fonds de Niantic, le cours de son action gagne 9,3&#;% dans les quatre jours suivant le lancement initial dans trois pays (les 5 et ), puis fait un bond de 24,52&#;% le , ajoutant quelque 7,5&#;milliards de dollars US[69] à sa valeur, sa plus importante hausse en une journée depuis [réf.&#;nécessaire]. Dans la semaine suivant le lancement du jeu, l'action de Nintendo gagne au total 93,2&#;% et clôture à 27&#;&#;yens[70] (environ &#;euros).

Selon le Financial Times, les investisseurs ne spéculent pas sur Pokémon Go mais sur les futures applications mobiles de Nintendo, qui pourraient être tout aussi populaires. Serkan Toto, consultant dans l'industrie vidéoludique, estime que «&#;voir Miyamoto [à l'annonce du jeu] montre qu'il a pris part au processus de donner le ton. C'est bien plus important que ça en a l'air, et […] cela a permis en grande partie le succès de Pokémon Go&#;»[71]. Nintendo promet de publier d'ici mars quatre autres jeux issus de ses franchises comme Mario, The Legend of Zelda ou Metroid[72]. En décembre , Mario est publié sur le système d'exploitation iOS[73] mais les autres jeux sont retardés.

Le , veille de week-end, Nintendo publie un communiqué précisant que la firme n'a pas participé au développement du jeu et que son succès «&#;aura un impact limité sur les résultats financiers du groupe.&#;» En conséquence, le lundi , l'action en bourse de Nintendo chute de 18&#;%, alors qu'elle avait doublé depuis le début du mois[74],[75].

Niantic[modifier | modifier le code]

Dès les premiers jours de parution du jeu, le jeu rapporte 1,6 million de dollars par jour à l'entreprise pour la seule plateforme iOS[76]. Trois semaines après le lancement de Pokémon Go, Citibank estime la valorisation de Niantic, non cotée en bourse, à 3,6&#;milliards de dollars et estime que les revenus de l'entreprise pourraient atteindre &#;millions de dollars en [77],[78].

Le 10 août , le Livre Guinness des records annonce que le jeu a battu le record du nombre de téléchargements en un mois pour un jeu sur mobile avec &#;millions de téléchargements, celui du revenu généré en un mois par un jeu sur mobile avec ,5&#;millions de dollars de revenus, a été le jeu sur mobile le plus téléchargé simultanément dans 70&#;pays, a été le jeu sur mobile ayant généré le plus de revenus simultanément dans 55&#;pays et a été le jeu sur mobile ayant atteint le plus rapidement les &#;millions de dollars de revenus, lesquels ont été générés en seulement 20&#;jours[53].

En seulement 90&#;jours, Pokémon Go a généré un revenu de près de &#;millions de dollars, ce qui en fait la première application mobile à avoir généré une telle somme d'argent[79].

Selon le cabinet d'études App Annie, le jeu aurait généré &#;millions de dollars en [80].

Grande distribution et commerce de l'électronique[modifier | modifier le code]

Le succès de Pokémon Go a inspiré la grande distribution. Avant même son lancement, certaines enseignes ont lancé des opérations marketing autour du jeu[81],[82]

Les deux dernières semaines de juillet , en France, le chiffre de vente connaît une augmentation de à &#;% d'après un chef de produit de l'entreprise Boulanger[81]. En Belgique, début août, les batteries externes sont en rupture de stock, les fabricants n'ayant pas anticipé l'accroissement des ventes consécutif à l'usage intensif des batteries qui se vident très rapidement[83].

Localisation des Pokémon et outils tiers[modifier | modifier le code]

Dès la sortie du jeu, plusieurs outils émergent sur Internet afin de faciliter le jeu. Les plus populaires, dont Pokévision et Poké Radar, permettent d'afficher sur une carte la présence des Pokémon dans une zone et ainsi de les situer sans avoir à fouiller en se déplaçant. Ces outils récupèrent les informations du jeu en simulant des requêtes à des points GPS afin de déterminer la position des créatures[84]. Au courant du mois de juillet , John Hanke, fondateur de Niantic, admet à Forbes qu'il «&#;n'est pas fan&#;» et que «&#;les gens ne font que se pénaliser car [ces outils] enlèvent une partie de l'intérêt du jeu&#;». Il menace également la suspension de ces outils dans un futur proche, puisqu'ils ne respectent pas les conditions d'utilisation de Pokémon Go[85].

Le , une mise à jour du jeu est déployée et empêche le fonctionnement de ces services. De plus, la mise à jour retire une fonctionnalité défaillante depuis la sortie du jeu, qui affichait une distance approximative des Pokémon en nombre de pas. Initialement, cette fonctionnalité permet aux joueurs de localiser les Pokémon en se repérant grâce à la boussole et la distance évaluée par ce radar intégré. Cependant le «&#;bug des trois pas&#;» rend impossible l'utilisation de cet indice et incite les joueurs à utiliser les services de localisation, plus précis. La suppression de la fonctionnalité et le bannissement des services provoque une forte réaction négative chez les joueurs, allant jusqu'à demander remboursement des Pokécoins, monnaie virtuelle du jeu, achetées via le magasin[86].

Cependant, Niantic teste une nouvelle mise à jour bêta utilisée par un millier de joueurs. Cette mise à jour, qui améliore la localisation des Pokémon, ajoute un radar à côté des Pokémon représentées à côté de l'image d'un pokéstop. En cliquant sur celui-ci puis sur un bouton «&#;view&#;» («&#;voir&#;»), la position du pokéstop où se trouve le Pokémon recherché est marquée sur la carte par rapport à la position du joueur par un cercle rose avec la distance marquée en pas au-dessus du pokéstop recherché. Cette mise à jour, très attendue des joueurs, a pour but d'inciter ces derniers à abandonner définitivement les outils tiers de localisation des Pokémon.[réf.&#;nécessaire]

Droit de la propriété[modifier | modifier le code]

Pour répondre à la demande de certaines institutions et collectivités (ville d'Hiroshima, Musée d’Auschwitz-Birkenau, Musée de l’Holocauste à Washington,&#;etc.) ne souhaitant pas être référencées dans le jeu, la société Niantic a mis en place d’une procédure «&#;d’opt-out&#;» (option de retrait) qu'on peut déposer en passant par un formulaire en ligne[87]. Sur son blog, Lionel Maurel, conservateur à la Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine, estime que cela pose la question de savoir à qui appartient l’espace virtuel autour d’un lieu physique[87].

Controverses[modifier | modifier le code]

Dès son lancement, le jeu a suscité de nombreuses polémiques.

Le bracelet Pokémon Go Plus.

Cartographie par date de sortie

&#;

  • 6 juillet (Australie, Nouvelle-Zélande, États-Unis)
  • 13 juillet (Allemagne)
  • 14 juillet (Royaume-Uni)
  • 15 juillet (Italie, Espagne, Portugal)
  • 16 juillet (plupart de l'Europe)[note 1]
  • 17 juillet (Canada)
  • 19 juillet (Puerto Rico)
  • 22 juillet (Japon)
  • 24 juillet (France)
  • 25 juillet (Hong Kong)
  • 3 août (Amériques centrale et du Sud)
  • 6 août (Asie du Sud-Est)
  • 29 septembre (Albanie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine, Serbie et Monaco)
  • 30 septembre (Asie centrale et Mongolie)
Évolution du cours de l'action Nintendo lors du mois de juillet La croissance se remarque dès le 7 juillet, date de sortie du jeu et la chute à partir du 24 juillet.

  • Forum empire earth 1
  • Bande de laches
  • Babylon berlin season 2 episode 5
  • Fiche a des caracteristiques du loup tchecoslova
  • Difficulte a flash player sur windows xp